• *** GROENLAND

    Groenland : le royaume des glaces

    GROENLAND

    Voilà un souvenir impérissable... Nous avons embarqué à Ilulissat pour une croisière dans la baie de Disko, à mi-chemin entre le détroit de Davis et la baie de Baffin. En hiver, ces eaux sont totalement gelées et la banquise cerne entièrement le littoral. Nous avons entrepris notre découverte du Groenland en été, et le dégel arrivait alors à son terme.

    Lors de ce phénomène aussi nommé « débâcle », la glace se fissure et libère d'énormes icebergs. Ces glaçons titanesques, dont la majeure partie du volume est située sous la surface de l'eau, dérivent ensuite au gré des vents et des courants. Il semblerait même que l'iceberg heurté par le Titanic provenait tout droit des environs d'Ilulissat !

    Naviguer au milieu de ces géants était tout simplement magique. Aucun mot ne peut qualifier un tel spectacle. Tandis que le soleil se couchait, nous pouvions très nettement distinguer la pleine lune. Selon notre guide, le plus gros iceberg que nous avons croisé ce soir-là mesurait plus de 200 mètres de haut !

    GROENLAND

    Cette roche à la surface multicolore et sur laquelle s'écoulait un simple filet d'eau fut l'occasion d'un cliché graphique. Quelques gouttes d'eau claire qui nous rappellent à quel point l'environnement du Groenland est fragile. Recouverte à environ 80% par un inlandsis, vaste calotte glacière qui atteint par endroits trois kilomètres de profondeur, ce territoire insulaire est directement menacé par le réchauffement climatique. Depuis quelques années, des analyses scientifiques montrent que la fonte des glaces estivale de la banquise, phénomène naturel, est toutefois de plus en plus marquée et rapide. La disparition progressive de la banquise arctique serait en grande partie responsable de la hausse du niveau de la mer.

    GROENLAND

    Nous avons pris le bateau à Ilulissat pour nous rendre sur l'île de Disko, située juste en face, de l'autre côté de la baie. Au sud de cette grande île baignée par les eaux de la baie de Baffin se trouve le village de Qeqertarsuaq. Des recherches archéologiques ont montré que des peuples aujourd'hui disparus ont vécu dans les environs il y a cinq mille ans. Plus récemment, au XVIIIe siècle, l'île de Disko fut principalement utilisée comme point d'ancrage danois pour la chasse à la baleine.

    Ce petit village où vivent quelque neuf cents habitants fut pour nous une magnifique surprise. Le bourg, charmant, est bordé d'une plage de sable noir où s’échouent des morceaux d’icebergs. Durant notre séjour au Groenland, nous avons longuement observé ces montagnes de glace se briser et se retourner. Nous ne pouvions nous lasser de ce spectacle époustouflant.

    GROENLAND

    Lors d’une traversée en bateau de la baie de Disko, nous avons cru halluciner en apercevant cette arche de glace. Elle était immense, impossible à décrire… On se demande comment de telles formations naturelles parviennent à voir le jour. Véritables œuvres d'art créées au gré de la fonte de la banquise, les icebergs varient en forme et en taille, et même en couleur selon l'âge de la glace qui les compose. Souvent gigantesques, ces blocs à la dérive sont suivis dans leurs déplacements par des organismes de surveillance, afin de limiter les risques de collision avec des navires, mais aussi à des fins scientifiques. On estime que la glace du Groenland représente 10% des réserves d'eau douce de la planète.

    GROENLAND


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :