• Amsterdam : la renaissance des canaux

    AMSTERDAM

    Aux beaux jours, les propriétaires de barques partent en virée sur l’IJ ou l’Amstel et jettent l’ancre près des berges pour déguster un pique-nique.

    AMSTERDAM

    L’homme orchestre des canaux 

    Depuis vingt ans, Reinier Sijpkens joue de l’orgue de barbarie d’une main et de la trompette de l’autre, tout en pilotant son embarcation du coude.

    AMSTERDAM

    Occupés par des squatteurs dans les années 1980, les docks de l’île KNSM se sont métamorphosés en une zone résidentielle très courue.

    AMSTERDAM

    Suite à la pénurie de logements des années 1950, de nombreux Amstellodamois se sont réfugiés sur des bateaux. Longtemps alternatif, cet habitat s’est normalisé depuis une vingtaine d’années.

    AMSTERDAM

    Voiliers, yachts ou arches, les résidences flottantes sont aujourd’hui très prisées de la classe moyenne. Cette péniche baptisée « Orca » a été entièrement rénovée par Rien Hannewijk et sa famille. Aujourd’hui, un citadin sur dix vit dans un « woonboot », une maison-bateau

    AMSTERDAM

    Le quai NDSM abritait autrefois un chantier naval. Des artistes ont envahi ces friches, et des cafés avec plage privée accueillent les promeneurs.

    AMSTERDAM

    Au Café Barco, en plein centre, on trinque presque les pieds dans l’eau. Une myriade de péniches comme celle-ci proposent apéro, en-cas et concerts.

    AMSTERDAM

    Sur le rives du lac IJ, les adresses branches ont remplacé les entrepôts abandonnés. Ici, De Pllek, un bar-lounge bricolé avec de vieux containers.

    AMSTERDAM


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique